Alcooliques Anonymes

Écrit par les experts Ooreka

 

L'aide apportée par l'organisation mondiale des Alcooliques anonymes (AA) vient à point quand on décide d'arrêter de boire. Lorsque la dépendance à l'alcool est forte, il est rarement possible de s'en sortir seul : l'aide de ce groupe de parole est alors essentiel.

En effet, outre l'aide médicale qui s'impose, avec notamment la consultation d'un alcoologue et une cure de désintoxication, il est important d'entamer une psychothérapie et de partager ses ressentis ou simplement d'écouter les expériences d'autres alcooliques.

Alcooliques anonymes : qu'est-ce que c'est ?

Les Alcooliques anonymes, fréquemment identifiés par l'acronyme AA, est une organisation mondiale mise en place dans le but de venir en aide aux alcoolodépendants.

Cette organisation fondée le 11 août 1938 est implantée aujourd'hui un peu partout dans le monde. En France, on compte environ 600 groupes et/ou centres.

Les Alcooliques anonymes ont pour but d'aider les alcooliques à arrêter de boire et, sur le long terme, à ne pas rechuter.

Les Alcooliques Anonymes incluent une prière dans les réunions, mais ce n'est pas un groupe religieux. De plus, il faut savoir que les participants sont tous anonymes.

L'objectif principal des réunions est d'arriver à l'abstinence : ne pas boire pendant 24 heures, puis 48 h, puis 72 h, etc. Le but est de vivre au jour le jour et de ne pas décourager un alcoolodépendant en fixant des objectifs de longue durée, parfois trop difficiles à atteindre.

D'autres organisations similaires peuvent également être citées :

  • la Croix-Bleue ;
  • Alcool Assistance ;
  • Mouvement Vie Libre.

Déroulement d'une réunion aux Alcooliques anonymes

Les réunions des Alcooliques anonymes sont animées par un « modérateur ». Celui-ci donne la parole à quiconque souhaite la prendre. Les réunions s'organisent autour de témoignages et non de débat : chacun fait part de son expérience à tout de rôle.

Il existe deux types de réunions :

  • Les réunions ouvertes, qui accueillent tout le monde, alcoolique ou non. Le buveur peut ainsi venir accompagné : c'est une excellente solution de première approche.
  • Les réunions fermées, qui n'accueillent que les membres du groupe. Ils peuvent ainsi parler librement de choses qui ne sont, en général, que par des alcooliques.

Quel que soit le type de réunions choisi, sachez qu'une assiduité à celles-ci sera indispensable.

Bon à savoir : pour plus d'informations sur les Alcooliques anonymes, visitez leur site internet : www.aafrance.fr

Alcooliques anonymes : quelques grands principes

L'organisation des Alcooliques anonymes repose sur des principes qui permettent d'atteindre la réussite, notamment :

  • le respect de l'anonymat ;
  • l'absence de figure d'autorité dans un groupe : il n'y a pas de thérapeute ou de personnel encadrant, simplement la présence d'un « modérateur » qui mène le débat et permet à ceux qui le souhaitent de s'exprimer ;
  • un programme en 12 étapes, permettant d'atteindre une abstinence durable ;
  • l'organisation des AA insiste sur le fait qu'elle ne se substitue jamais à la médecine et encourage les participants à consulter le corps médical ;
  • les personnes qui administrent l'organisation suivent régulièrement des formations en hôpitaux ou dans des centres d'alcoologie afin de connaître parfaitement le sujet de la dépendance à l'alcool ;
  • il n'y a aucune obligation pour le participant : c'est son choix. Aussi, on ne lui impose pas de participer à un nombre précis de réunions.

Pour aller plus loin



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !