Sommaire

La consommation d'alcool est de plus en plus soumise aux contrôles. Ainsi, pour boire en toute légalité et surtout en limitant les risques pour votre santé, le degré d'alcool d'une boisson doit toujours être indiqué sur la bouteille. En effet, toutes les boissons n'ont pas le même taux d'alcool.

Comment s'y retrouver et savoir quel degré d'alcool on peut consommer au cours d'une soirée ? Explications.

Qu'est-ce qu'un degré d'alcool ?

Le degré d'alcool désigne le pourcentage du volume d'alcool par rapport au volume total de liquide dans la bouteille (ou canette, ou autre). Autrement dit, il s'agit de la proportion d'alcool (ou éthanol) dans la boisson alcoolisée.

Même si l'on parle le plus souvent de « degré d'alcool », la terminologie exacte est plutôt titre alcoolémique volumique, ou pourcent d'alcool (ou pourcentage d'alcool).

Degrés d'alcool selon le type de boissons

Le degré d'alcool des boissons alcooliques varie très fortement d'un type de boisson à l'autre. Par exemple, le degré d'alcool d'une bière est souvent inférieur à celui d'un verre de whisky ou d'une vodka, même si on trouve de plus en plus de bières fortement alcoolisées.

Les chiffres recensés dans le tableau ci-dessous sont purement indicatifs. Il conviendra au consommateur de lire sur chaque boisson consommée le degré d'alcool qui y est exprimé.

Tableau comparatif des degrés d'alcool par type de boisson
Types de boissons Moyenne des degrés d'alcool
Bières alcoolisées
Cidres 1 à 7 %
Vins (rouges, rosés, blancs) De 8 à 18 %
Spiritueux (apéritifs, digestifs) De 15 à 45 %

Avertissement :

  • Même lorsque l'on apprécie, avec modération, le bon vin, il est formellement déconseillé chez la femme enceinte ou allaitante.
  • Rappelons aussi que les boissons alcoolisées sont interdites à la vente chez les mineurs.
  • La consommation de vin ou de toute autre boisson alcoolisée est également déconseillée chez les personnes malades et/ou dans le cas de prise de certains médicaments.
Lire l'article Ooreka

Les seuils légaux

Le Code de la santé publique définit les boissons alcoolisées en fonction de leur degré d'alcool :

  • Boisson sans alcool : moins de 1,2°.
  • Boissons fermentées non distillées (vin, bière, cidre) : de 1,2 à 3°.
  • Vins, vins doux et bières : de 3 à 18°.
  • Spiritueux : de 18 à 45°.

Degré d'alcool : où trouver l'information ?

En France et dans d'autres pays, la législation veut que le degré d'alcool soit mentionné sur le contenant, qu'il s'agisse d'une canette ou d'une bouteille, et quel que soit le type de boisson alcoolique.

Ce degré d'alcool peut figurer sous la forme :

  • du symbole « % » : pour exprimer le pourcentage d'alcool ;
  • du symbole « ° » : pour exprimer le degré d'alcool.
Lire l'article Ooreka

Degré d'alcool et proportion

Le degré d'alcool étant très variable d'une boisson à l'autre, il est important de savoir adapter votre consommation. Ainsi vous maîtriserez mieux votre alcoolémie et éviterez tout débordement ou risque pour votre santé.

Voici un schéma qui compare plusieurs boissons aux degrés d'alcool différents : vous constaterez que pour obtenir 10 g d'alcool dans votre verre, la quantité de liquide varie fortement selon le type de boisson.

Taille des verres de boissons de 10 grammes d'alcool

Aussi dans la rubrique :

Dangers de l’alcool

Sommaire