Delirium tremens

Écrit par les experts Ooreka

Un sevrage alcoolique peut être une étape très difficile qui doit être médicalement encadrée. En effet, en plus de la difficulté psychologique, des manifestations physiques impressionnantes peuvent apparaître, comme le delirium tremens.

Qu'est-ce que le delirium tremens et comment se manifeste-t-il ? Comment réagir face à une crise de delirium tremens ?

Delirium tremens : définition

Le delirium tremens (DT) ou « délire tremblant » est un ensemble de manifestations provoquées par l'arrêt de l'alcool. C'est la conséquence la plus grave du syndrome de manque.

  • Lorsque la dépendance à l'alcool est très forte, le simple fait d'arrêter de boire va provoquer des troubles parfois impressionnants, voire inquiétants pour un témoin de la scène. Le corps, habitué à recevoir une quantité importante et régulière d'alcool, réagit, ce qui provoque le delirium tremens.
  • Ces manifestations peuvent avoir lieu quelques heures après avoir pris le dernier verre d'alcool, mais dans certains cas, une crise de delirium tremens se produit 2 à 3 jours après le début du sevrage.

Attention : ce phénomène n'est pas automatique. Un sevrage alcoolique peut parfaitement se dérouler sans aucune apparition de delirium tremens.

Manifestations du delirium tremens

Le delirium étant le résultat d'une altération du fonctionnement du cerveau (dû au manque d'alcool), ses manifestations sont extrêmement impressionnantes. La personne en état de delirium tremens aura un ou plusieurs des symptômes suivants :

  • agitation, tremblements ;
  • désorientation ;
  • hypertension ;
  • fièvre ;
  • délires hallucinatoires ;
  • convulsions ;
  • cauchemars ;
  • confusion générale, troubles de la mémoire.
Delirium tremens

Que faire face à une crise de delirium tremens ?

Les témoins de crise de delirium tremens peuvent être très impressionnés et ne pas savoir quoi faire tant les symptômes sont violents.

En général, la crise a souvent lieu dans un milieu médical, lors d'une cure de désintoxication, ce qui permet une prise en charge rapide. Cependant, lorsque la crise survient chez lui, le malade doit être soigné rapidement. Il conviendra à ses proches d'appeler les secours (le 18 pour les pompiers et le 15 pour le SAMU) au plus vite afin que le malade soit hospitalisé.

En milieu hospitalier, les premiers soins effectués sur le malade vont être les suivants :

  • Réhydratation.
  • Prescription de tranquillisants.
  • Prescription de vitamines B1 : vitamine très importante au niveau musculaire et cérébral. Or, c'est une vitamine en carence chez les alcooliques.
  • Dans certains cas, les tremblements étant difficilement maîtrisables, il pourra être nécessaire de sangler le patient. Ceci peut paraître impressionnant, mais certaines crises sont extrêmement violentes et il convient d'éviter toute blessure (du malade lui-même et de son entourage).

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
danièle agostini austerlitz

psychothérapie adulte, enfant, adolescent, couple

Expert

MH
michelle hartemann

professeur agrégé de lettres classiques formateur

Expert

gabriel choukroun

ostéopathe d.o. - ostéopathie émotionnelle | osteomind consult

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Autres sujets sur Ooreka


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !