Ivresse

Écrit par les experts Ooreka

Lorsque la consommation de boisson alcoolique entraîne un état d'ivresse, cela signifie que le seuil de tolérance de l'organisme est dépassé. L'organisme, à ce stade, est déjà intoxiqué par l'alcool.

Ivresse

Définition de l'ivresse

Si l'ivresse peut être causée par divers faits (profondeur, altitude...), nous nous intéresserons ici à l'ivresse causée par une consommation d'alcool excessive. Ce phénomène est également appelé « état d'ébriété ».

L'ivresse est un état temporaire de la personne qui a bu plus que ce que son organisme ne peut tolérer. Cet état d'ivresse disparaîtra au bout de plusieurs heures, dès que l'organisme aura éliminé l'excès d'alcool dans le sang.

Manifestations de l'ivresse

Là aussi, dans une optique mot-clé, préfère Manifestations de l'ivresse. Un internaute va beaucoup plus probablement taper conséquences ivresse que ivresse et ses conséquences !

L'ivresse peut s'accompagner d'un ou plusieurs des symptômes suivants :

  • difficulté de coordination des mouvements (se déplacer se fait avec difficulté et la personne titube...) ;
  • difficulté de synchronisation des gestes (tremblements, etc.) ;
  • troubles du langage (on cherche ses mots, on bafouille, etc.) ;
  • troubles de la mémoire (oublis, perte d'objets, etc.) ;
  • troubles visuels ;
  • troubles du comportement pouvant différer d'un individu à l'autre car :
    • certains peuvent avoir « le vin triste » et se sentir tout à coup déprimés ;
    • certains peuvent avoir « le vin gai » et être euphoriques à l'excès ;
    • d'autres peuvent avoir envie de se bagarrer et développent une agressivité inhabituelle.

Quelques heures plus tard, souvent le lendemain matin, la personne aura ce qu'on appelle la « gueule de bois », qui peut se manifester par :

  • des nausées et vomissements ;
  • des maux de tête, migraine hépatique ;
  • l'impression d'avoir très sommeil ;
  • des sensations de bouche pâteuse.

Attention : lorsque l'alcoolisation est importante, l'individu peut tomber dans un coma éthylique.

Conséquences de l'ivresse

« Boire ou conduire, il faut choisir »

La loi interdit aux conducteurs de conduire en état d'ivresse car ils risquent un accident. De plus, ils mettent en danger la vie d'autrui. Un individu surpris en état d'ivresse, après avoir passé un test d'alcoolémie, peut se voir confisquer son permis de conduire et dans des cas jugés « à risques » être gardé en cellule de dégrisement.

Conséquences de l'ivresse pour la santé

Boire à l'excès est toujours préjudiciable pour la santé. Lorsque l'ivresse est un état qui se répète trop fréquemment, il devient encore plus nuisible.

L'alcool est responsable chaque année de décès par maladies :

  • cirrhose et maladies du foie ;
  • cancers ;
  • hypertension, AVC (accident vasculaire cérébral), infarctus du myocarde ;
  • maladies mentales, troubles de la mémoire, etc.

mais aussi :

  • accidents de la route ;
  • accidents sur des machines, etc.

Combiné à d'autres toxiques (cigarettes, drogues, certains médicaments...), l'alcool endommage encore plus l'organisme. L'ivresse est aussi hautement préjudiciable à la vie sociale et familiale.

Sur la voie publique

L'ivresse sur la voie publique est réprimandée. Un individu appréhendé en état d'ivresse peut être placé en cellule de dégrisement si son état est jugé potentiellement dangereux pour lui-même ou pour autrui.


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
virginie pagnier

sophrologue, hypnothérapeute, kinésiologue, | centre de sophrologie et bien être

Expert

christophe leblond

phytothérapie, aromathérapie et compléments alimentaires | www.phyto-soins.com

Expert

claude andurand

hypnothérapeute, thérapie brève, orienté solutions | cabinet de psychothérapie

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Autres sujets sur Ooreka


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !