Vin sans alcool

Écrit par les experts Ooreka

Les vins dits « sans alcool » contiennent en moyenne 0,3 % d'alcool, et sont donc déconseillés aux personnes ayant déjà des problèmes d'alcoolisme

Les vins sans alcool et les bières sans alcool permettent d'avoir le goût de ces boissons sans avoir les effets nocifs pour la santé. C'est pourquoi certaines personnes alcoolodépendantes y ont recours comme substituts.

Cependant, en raison de la présence, même infime, d'alcool dans ces boissons, celles-ci sont fortement déconseillées aux personnes en période de sevrage et aux anciens alcooliques.

Qu'est-ce que le vin sans alcool ?

En principe l'appellation « vin sans alcool » est attribuée à des boissons, donc le taux est proche de 0 %. Le vin sans alcool est souvent titré à 0,3 % d'alcool par volume pour une bouteille de 75 cl.

Le 0,0 % n'existe pas. Toutefois, si l'on considère qu'une bouteille de vin rouge classique tourne autour de 12 % et que les alcools apéritifs ou digestifs montent à 35 % et plus, on peut trouver un avantage certain dans la consommation de boissons dites « sans alcool ».

Dangers du vin sans alcool pour les alcooliques

Vin sans alcool

Malgré la faible teneur en alcool du vin sans alcool, cette boisson est loin d'être sans risques pour une personne ayant une dépendance à l'alcool actuelle ou passée :

  • La présence d'alcool peut restimuler les récepteurs sensibles à l'alcool dans le cerveau, même si une teneur de 0,2 ou 0,3 % n'est en principe pas suffisante pour traverser la membrane de l'estomac et passer dans le sang.
  • Le goût et l'odeur, qui sont bien présents, peuvent faire réapparaître la tentation de boire des boissons alcoolisées.

De plus, attention : la législation européenne tolère l'appellation de « vin sans alcool » pour tout vin dont le degré d'alcool est inférieur à 7 %, ce qui reste un degré plutôt élevé.

Procédé de fabrication du vin sans alcool

Le principe de base pour obtenir un vin sans alcool est de désalcooliser un vin classique.

Il y a donc une étape de plus, qui est une étape cruciale, pour obtenir en fin de chaîne de fabrication un vin goûteux et savoureux, mais débarrassé de son alcool.

Cette étape s'appelle la désalcoolisation. Pour la réaliser, il existe plusieurs principes qui diffèrent selon le type de boisson que l'on souhaite obtenir :

  • ajout ou non de sucre ;
  • utilisation d'eau pour ôter l'alcool de la matière de départ ;
  • utilisation du chaud ou du froid, etc.

Le principe de désalcoolisation permet d'obtenir divers vins sans alcools :

  • les rouges ;
  • les blancs ;
  • les rosés ;
  • les pétillants et sémillants ;
  • les champagnes.

À qui s'adresse le vin sans alcool ?

À l'origine, les vins sans alcool ont été élaborés pour les diabétiques, les sportifs et femmes enceintes. Mais de plus en plus de personnes souhaitant simplement ne pas consommer d'alcool sont séduites.

Le vin sans alcool peut s'adresser à de nombreuses personnes qui aiment le goût du vin mais doivent s'en priver pour diverses raisons, notamment :

  • les personnes qui ont un travail à risque et qui n'ont pas intérêt à consommer d'alcool ;
  • les personnes qui prennent la route ;
  • les personnes qui ont souvent des repas d'affaires ou des cocktails et qui ne peuvent pas toujours s'adonner aux boissons alcooliques ;
  • les diabétiques qui doivent limiter leur consommation de sucre ;
  • les femmes enceintes ;
  • les femmes allaitantes ;
  • les jeunes qui veulent limiter leur consommation et éviter les risques de l'alcoolisme juvénile ;
  • les personnes qui souhaitent perdre du poids : le vin sans alcool est trois fois moins calorique que le vin ordinaire.

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
danièle agostini austerlitz

psychothérapie adulte, enfant, adolescent, couple

Expert

vincent manglano

hypnothérapeute, pnliste, emdr | thérapies brèves & coaching bordeaux

Expert

iC
isabelle colleau

psychopraticienne, educatrice de la santé | isabelle colleau

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Autres sujets sur Ooreka


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !